Il n’est jamais agréable de recevoir une lettre de licenciement, mais nous pensons qu’il y a quelques leçons de la vie à tirer quand on est touché par un tel coup de massue. C’est une épreuve qui peut vous rendre meilleur, c’est-à-dire plus fort, plus attrayant, plus compétitif…, mais à condition de ne pas faire n’importe quoi.

Restez calme
La pire chose que vous pourriez faire  est de paniquer, tomber dans l’irrationnel et commettre l’irréparable. Donc ne renversez pas les tables et ne mettez pas tout sur la table, ne jetez rien dans le feu. Bref, ne merdez pas ! La notification d’un licenciement a généralement l’effet d’un coup de massue. C’est un moment très délicat où il faut être très vigilant. La meilleure réaction consiste à encaisser tout en  gardant son calme.
Faites le point de la situation
Si vous avez une assurance maladie, profitez-en pour fixer un rendez-vous de bilan de santé. Vous aurez également besoin de jeter un coup d’œil sur l’état de vos finances personnelles. Voyez ce que vous pouvez annuler ou réduire dans votre train de vie. Vous aurez également besoin de déposer un dossier à l’agence de recherche d’emploi. Les procédures variant selon les Etats et les lois, vous auriez à vérifier les pièces qu’il faudrait verser à votre dossier de demande d’emploi.
Faites une introspection

Ce n’est pas une mauvaise idée d’en savoir un peu plus sur vous-même. Essayer de comprendre quel type de travailleur vous êtes. Préférez-vous travailler dans des grands groupes ou travailler seul? Voulez-vous travailler avec un patron collant ou distant, à temps plein ou selon des horaires souples? Si vous découvrez que vous n’êtes pas du genre à partager les résultats avec n’importe qui, il se pourrait que ce ne soit pas une bonne idée d’entamer un processus d’embauche. Pensez à monter votre propre affaire

Ne pas faire les mêmes erreurs

Vos blessures pourraient encore être ouvertes, mais évaluer calmement ce qui vient de se passer peut être une grande thérapie et la préparation à votre prochain emploi. Écrire exactement ce qui vient de de vous arriver. Essayez de ne pas penser à « défauts ». En revanche, écrire un récit qui commence par là où le train à déraillé. Si vous pouvez commencer à digérer le scénario, alors vous pouvez commencer à repérer les dangers potentiels de votre prochain emploi.
Répétez-vous votre histoire
Lorsque vous remplirez un formulaire de demande d’emploi, vous aurez à répondre exactement à la rubrique concernant «la raison du départ du dernier emploi ». La façon de mieux traiter cette question inévitable lors d’un  entretien d’embauche est la suivante. Si vous avez des anciens collègues de travail (encore avec votre ex-employeur) vous pourriez les appeler pour obtenir des conseils et recommandations. Le faire plus tôt que plus tard. Ainsi, vous pourriez avoir besoin de discuter avec eux des raisons véritables de votre licenciement.
En fin de compte, vous n’êtes pas le premier à être licencié et ce n’est pas la pire des choses qui puisse arriver dans la vie d’une personne adulte. C’est une expérience que traversent tout le monde (même des gens célèbres) tout le temps. Essayez donc de vous détendre et dites-vous que c’est un nouveau départ dans votre carrière.

Notis©2015